6 principes pour ludifier un cours  

Depuis 2017, les institutions du Pôle Louvain expérimentent le jeu comme approche pédagogique. Jeux de rôles, escape games, jeu de cartes… Les formats sont nombreux et rencontrent un vif succès auprès des étudiants. Pour tester cette approche, découvrez les 6 principes pour ludifier un cours.

Louvain est une ville de Belgique située à 30 km à l’Est de Bruxelles. Le Pôle Louvain y regroupe onze établissements d’enseignement supérieur : une université, cinq hautes écoles, une école supérieure des arts et quatre établissements de promotion sociale pour un total de plus de 60 000 étudiants. Depuis 2015, le Louvain Learning Lab (LLL) publie chaque année plusieurs cahiers pédagogiques très riches sur les nouveaux enjeux de l’enseignement. Le 8e cahier de cette collection, publié en 2020, s’intitule « Jouer pour apprendre dans l’enseignement supérieur ? »

Ce Louvain Learning Lab (LLL) travaille en effet depuis plusieurs années sur la ludification de certaines activités de formation. En 2018, lors d’un café pédagogique intitulé « Jouer pour apprendre… même à l’université ! », le LLL a invité des enseignants à partager leurs pratiques. Cela a été l’occasion de souligner les potentialités pédagogiques du jeu dans l’enseignement supérieur et aussi le grand nombre de dispositifs existants.

Les avantages de la gamification sont très nombreux : droit à l’erreur ( dans un jeu, l’erreur n’a pas de conséquence), grande motivation liée au plaisir de jouer, fortes interactions entre les apprenants,  concrétisation de l’abstrait, progression au rythme de chacun….

Ce Cahier donne de très nombreux conseils pratiques pour aider les enseignants à intégrer des jeux sérieux dans leur enseignement.

Voici donc les 6 principes à suivre pour réussir la gamification de ses cours

1.       Situer le jeu dans le parcours de l’étudiant
Comme toute autre approche pédagogique, le choix de l’approche ludo-pédagogique demande de situer le cours dans le parcours de l’étudiant.

2.       Préciser les acquis d’apprentissage
Ludifier un cours consiste à développer un scénario dans lequel on utilisera les ressorts du jeu pour atteindre les acquis d’apprentissage visés. Ces derniers doivent être clairement identifiés en amont.

3.       S’adapter au profil des joueurs
Tout le monde n’est pas compétitif. Certains préfèrent prendre leur temps, explorer… Un dispositif ne proposant qu’un mode compétitif risque donc de déplaire à certains profils de joueurs. Alternez les formats pour les apprenants qui préfèrent la collaboration ou l’apprentissage.

4.       Identifier les obstacles
Créer ou organiser un jeu prend du temps. Cela demande aussi des ressources logistiques (salles, créneau horaire supplémentaire, coordination avec les autres enseignants). Il ne faut pas sous-estimer ces contraintes.

5.       Choisir un jeu pertinent
La question de l’intermédiaire – autrement dit le jeu – est essentielle pour donner du sens à votre dispositif. Prenez le temps de bien sélectionner le jeu que vous allez utiliser.

6.       Elaborer un dispositif en trois temps
Une activité ludo-pédagogique se déroule en 3 temps : le temps de l’introduction ( explication du déroulement et articulation avec les objectifs d’apprentissage), le temps de l’animation du jeu et le temps du débriefing. 3 temps à bien respecter…