Des corrections plus rapides avec Nota-Bene

Créée par trois jeunes entrepreneurs en décembre 2019, Nota-Bene est une solution pour permettre aux professeurs de gagner du temps dans leurs corrections. La saisie des notes est facilitée, la transmission instantanée.

La correction peut représenter 5 à 7h par semaine dans l’emploi du temps des professeurs. Cette tâche fastidieuse et répétitive n’a pas encore profité des bienfaits de la digitalisation. Nota-Bene veut y remédier en éditant une solution en ligne simple pour faciliter les corrections.

Nota-Bene mise sur la flexibilité en permettant à chaque professeur d’importer son propre barème d’évaluation. Toutes les épreuves : examen, TP, oral, évaluation rapide peuvent être gérées. Le but de cet outil : dégager du temps aux professeurs pour qu’ils puissent se concentrer sur des tâches plus intéressantes.

Un fonctionnement simple

Concrètement, l’utilisation de Nota-Bene se compose de quatre étapes :

  1. Importer les listes d’élèves sur son compte Nota-Bene via ProNote.
  2. Créer sa grille d’évaluation, avec ses propres critères, sans changer ses habitudes. Un barème est réutilisable année après année, avec les compétences qui lui sont associées.
  3. Corriger les travaux en validant le niveau des élèves et en laissant des commentaires.
  4. Transmettre les résultats aux élèves via un QR code individuel et à ProNote avec les notes compétences et pastilles de couleur générées automatiquement par Nota-Bene.
Un modèle freemium

Nota-Bene permet de centraliser en un lieu toutes les données de notation. La solution permet d’avoir rapidement un suivi annuel de la progression des élèves. De nombreuses statistiques sont aussi générées automatiquement comme la moyenne, les pourcentages de succès, les critères les mieux réussis…. Nota-Bene fait entrer la notation dans l’ère de l’Analytics.

Cette start-up, créé par Léa Cerisier et les deux frères Stéphane et David Bodin, a intégré l’incubateur le Village By CA à Rouen en mars 2020. La solution est gratuite pour l’instant pour permettre à un maximum de professeurs de la découvrir et de l’utiliser.

A l’avenir, une version gratuite restera proposée. Une version premium, avec plus de fonctionnalités, sera lancée à 3 € par mois par professeur. Des forfaits par établissement seront possibles.

Nota-Bene signera-t-elle la fin du stylo rouge ? La réponse dans quelques mois…