« TestWe dématérialise les examens »

Avec la crise du Covid-19, TestWe une solution de e-examen, est particulièrement d’actualité. Son équipe de 20 experts accompagne jusqu’à 20 000 usagers par jour.
Mr Benoît Sillard, ancien délégué aux usages de l’Internet et CEO de TestWe, nous en parle.


Quelle solution proposez-vous ?

Depuis 2017, TestWe dématérialise les examens. Désormais, les usagers les passent sur ordinateur depuis n’importe quel endroit.
La plateforme permet à l’enseignant de créer des examens et de les mettre en ligne. Dissertations, QCM, oraux et autres types d’épreuves peuvent être générés facilement.

L’étudiant les télécharge et passe en mode offline. L’application va, dès lors, le déconnecter d’internet jusqu’à la fin de l’examen. Il pourra ensuite se reconnecter et envoyer ses réponses directement au correcteur. Ce dernier dispose d’outils qui facilitent la correction et la notation.

Testwe est adapté aux concours pédagogiques ou de formation professionnelle. Nous nous adressons aux grandes écoles et universités, mais aussi aux institutions et banques. Dernièrement, TestWe a été utilisé pour l’examen d’entrée des fonctionnaires parlementaires européens.

Aujourd’hui, 1/3 de clients sont à l’étranger sur tous les continents. En période d’examen, nous pouvons atteindre les 20 000 utilisateurs par jour. 

Quels sont les atouts de votre solution ?

 Au vu des besoins actuels, passer ses examens à distance est plus facile et économique. TestWe est plus rapide et plus sûr qu’un examen passé et corrigé à la main.

Aussi, l’offline crée-t-il un environnement non propice à la triche. Il permet à plusieurs classes de passer l’examen en même temps, sans investir dans une infrastructure internet importante.

Enfin, nous garantissons une assistance de qualité. Notre équipe forme à l’usage de la plateforme et assure le suivi avec les utilisateurs. Notre taux de satisfaction est aujourd’hui de 80%.

Parlez-nous de vos objectifs de 2020-21 ?

Nous prévoyons de lancer une nouvelle plateforme en Novembre. Celle-ci augmente la capacité de TestWe à accueillir plus d’étudiants. Nous allons également améliorer les tests oraux avec l’enregistrement vocal des réponses des élèves. Cette option leur permet d’être plus sereins par rapport à un test oral en présentiel. Nous travaillons aussi sur un système d’authentification des utilisateurs.

La numérisation globale d’un établissement est un critère important dans le classement de Shangaï des universités. La France doit s’adapter au mouvement mondial. Notre objectif est de convaincre plus d’établissements. Les changements actuels offrent l’opportunité d’expérimenter de nouvelles méthodes. C’est le moment d’apprivoiser l’outil et de l’intégrer dans leur fonctionnement.