Victor Sabatier : « Campus-Skills répond à 25% des critères Qualiopi »

L’approche par compétences dans la formation et l’enseignement ne cesse de développer. Pourtant, la validation des compétences reste un défi. Comment Campus Skills facilite le suivi de l’acquisition des compétences ? Les réponses de Victor Sabatier, fondateur de Campus Skills.

Créé en janvier 2017, Campus Skills est une plateforme polyvalente et paramétrable pensée pour les organismes de formation et les CFA. Son objectif est de faciliter la validation des compétences et le suivi des apprenants. Sa gestion digitale des processus est aussi un sérieux atout pour tous les organismes engagés dans la certification Qualiopi.

Victor Sabatier, le fondateur et dirigeant de Campus Skills, nous décrit les usages de sa plateforme et revient sur les enseignements de la crise du Covid-19

 Comment est né Campus Skills ?

L’origine de de Campus Skills remonte au printemps 2016. Grenoble est labellisée ville french tech et dans le cadre de cette labellisation, un organisme pour former au numérique les personnes éloignées de l’emploi voit le jour : Le Campus Numérique in the Alps

Pour évaluer ces personnes, il a fallu penser à une nouvelle approche centrée sur les compétences. Nous avons alors mis en place une démarche où l’apprenant s’auto-évalue sur les compétences qu’il pense maitriser. Le formateur ensuite valide les compétences déclarées acquises. Cette démarche a vite généré des centaines de fichiers Excel. Il y avait un fichier par étudiant et par module. Impossible d’avoir une vision d’ensemble et des indicateurs globaux.

J’ai donc décidé de créer une plateforme web permettant de gérer tous ces processus. Pour cet organisme en premier, puis pour tous les autres établissements travaillant avec une pédagogie centrée sur les compétences.

 Quelles sont les principales fonctionnalités de votre plateforme ?

Campus Skills répond à trois besoins principaux :

  • La validation des compétences. C’est notre usage historique. L’étudiant s’auto-évalue et apporte des preuves de sa maîtrise de certaines compétences (documents pdf, photo, film…). Le formateur valide les déclarations.
  • Le livret d’apprentissage. Nous proposons aux CFA la digitalisation du suivi de l’alternant. Ce suivi comprend la validation des compétences par l’apprenti, le tuteur école et le tuteur en entreprise. Les CFA peuvent aussi déterminer des moments forts de la formation et demander des actions aux intervenants : compte rendu des visites en entreprise pour le tuteur école, l’évaluation finale pour le tuteur entreprise…
  • L’e-portefolio. Il permet à toute personne de valoriser ses acquis en mettant en avant les compétences développées au cours de ses différentes expériences. Une solution pour valider les acquis de l’expérience via les compétences. 
En quoi votre solution est un atout pour la Qualiopi ?

Qualiopi est la nouvelle certification nationale pour la formation professionnelle. Son objectif est d’attester de la qualité des processus mis en œuvre par les organismes de formation. D’ici janvier 2022, tous les organismes recevant des financements de l’Etat devront avoir cette certification.

Pour l’obtenir, il faut respecter 7 grands critères dans lesquels sont repartis 32 indicateurs. Pour chaque indicateur, l’organisme a un niveau à atteindre pour être conforme au référentiel national.

Or, si un CFA utilise notre plateforme, cela lui permet de couvrir 25% des indicateurs Qualiopi. Campus Skills aide ainsi les organismes de formation et les CFA à obtenir la certification Qualiopi.

Quel a été l’impact de la crise du Covid-19 sur votre activité ?

La crise a eu un impact positif. Dès fin mars, nos clients nous ont rapporté que l’utilisation de notre plateforme était d’un grand secours dans la mise en place d’un enseignement à distance généralisé.

D’une part, notre plateforme est un support de validation offrant une possible utilisation asynchrone. L’étudiant complète ses auto-évaluations et le formateur décide du moment où il va travailler sur le dossier de cet étudiant. Il organise son travail à distance comme il le souhaite.

D’autre part, notre solution permet aux apprenants de compléter régulièrement des rapports réflexifs. L’étudiant décrit comment s’est passée sa journée, les difficultés qu’il a rencontrées…Il ajoute aussi un smiley donnant son humeur générale. Le formateur, même à distance, peut facilement prendre le pouls de sa classe. Il peut alors se rapprocher des étudiants qui ont rencontré des problèmes, leur envoyer un message, échanger avec eux soit via la plateforme soit avec une visio-conférence.

Quel est votre mode de facturation ?

Nos tarifs sont très simples et très transparents. Nous n’avons pas de frais cachés.

Le prix de notre solution dépend du nombre d’apprenants qui utilisent la plateforme. Les tarifs vont de 10 euros par mois par étudiant. Pour les petits organismes d’une vingtaine d’apprenants à 2 euros par mois par étudiant pour les établissements avec des volumes plus importants.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Campus Skills, vous pouvez assister à leur prochain webinaire « La digitalisation du suivi en alternance dans un CFA » le mercredi 25 novembre à 11h en cliquant ici