Le logiciel Inforizon au CIDJ

La fondation JAE, éditrice du logiciel Inforizon, et le CIDJ ont signé le 9 septembre dernier, un partenariat pour une utilisation conjointe de leurs outils. Le but est d’améliorer l’orientation scolaire et professionnelle des jeunes.

la fondation JAE est à l’origine du portail Parcouréo qui intègre Inforizon, un logiciel d’aide à la découverte des métiers et d’évaluation des intérêts professionnels. Labellisé RIP (reconnu d’intérêt pédagogique), il est réputé pour son Encyclométiers riche et actualisée de plus de 1 200 fiches métiers. Ludique et interactif, Inforizon propose aussi 2 questionnaires pour mettre en évidence les centres d’intérêts des jeunes et les familles de métiers qui leur correspondent. Ces test ont reçu une validation psychométrique du laboratoire LabPsyLor de l’université Nancy II.11 quiz Métiers pour tester ses connaissances et « bousculer » les idées reçues complètent la solution.

Avec plus de 50 ans d’anciennté, le CIDJ est un acteur majeur de l’Information Jeunesse : orientation, études, emploi, accès aux droits, logement, santé, mobilité internationale.. Il édite le site d’actualité des 15-25 ans

cidj.com. Il a aussi créé l’ IJ box. Cette boîte à outils numérique rassemble les contenus nécessaires à l’orientation, l’insertion et l’autonomisation des jeunes. Un moteur de recherche permet de trouver les réponses parmi 350 dossiers, 40 000 adresses, 300 vidéos, quiz, outils pédagogiques…

Pour permettre aux jeunes d’avoir accès à une infomation plus exaustive et plus précise, un accord de partenariat a été annoncé entre la Fondation JAE et le CIDJ. Concrètement :

  • Le logiciel Inforizon est mis à disposition du CIDJ Paris dans le cadre d’ateliers d’orientation pour les jeunes.
  • Le contenu des fiches Actuel-CIDJ est intégré dans les fiches métiers de l’encyclometiers de la fondation JAE.

Avec la crise du Covid-19, l’orientation des jeunes est encore plus cruciale. Ils doivent réussir à concilier deux impérieuses nécessités. D’une part, trouver un emploi qui leur plaît et dans lequel ils vont s’épanouir. Et d’autre part, s’orienter vers un emploi qui offre de réels volumes d’embauches. L’effondrement du secteur du tourisme et du transport aérien montre, par exemple, que les cartes sont très vite rebattues. Les solutions technologiques pointues, capables d’analyser en temps réel des milliers de connées, doivent pouvoir améliorer l’orientation des jeunes et l’adéquation entre les formations et les besoins réels de l’économie. Les EdTech sont d’utilité publique !