Adrien Fourrier : « L’échange avec des anciens permet de bien s’orienter »

Study Advisor est une plateforme collaborative d’orientation entre étudiants. Gratuite et accessible, elle oriente 250 000 jeunes par an. Adrien Fourrier, co-fondateur, nous la présente.

Quelle solution proposez-vous ?

 Aujourd’hui, il existe 120 000 formations dont 30% qui évoluent chaque année. Comment choisir quand on est étudiant ? Pour nous, la meilleure solution est de consulter d’autres étudiants. Une série d’échanges entre pairs optimise l’orientation. De là découle notre idée de construire un réseau informel. Il englobe aujourd’hui toutes les filières, tous les parcours dans le privé comme dans le public.

Sur la plateforme, l’utilisateur se présente, parle de ses ambitions personnelles et professionnelles. En parcourant les domaines d’étude référencés, il prend rendez-vous avec des étudiants « advisors ». Ces derniers suivent actuellement la formation choisie ou en sont fraichement diplômés. Ils partagent alors leurs feedbacks et leurs parcours avec lui.

L’utilisateur pourra gratuitement échanger avec eux et s’inspirer de leurs expériences. Plusieurs canaux d’usage sont disponibles : téléphone, WhatsApp, tchat etc.

 Quel est votre modèle économique ?

 Notre business modèle est simple. Nos advisors sont rémunérés entre 3 et 5 euros. En plus de leurs conseils, ils remplissent une carte d’orientation. Elle comporte des données civiles et scolaires. L’advisor va ensuite orienter l’étudiant vers une des formations référencées. Parmi elles, il existe des formations dites partenaires, celles de nos clients. Nous sommes alors rémunérés pour ces mises en relation.

Il faut préciser que nos advisors ne sont pas rémunérés en fonction de leurs recommandations. S’ils orientent vers des formations partenaires, il ne perçoivent aucun bonus. Ceci garantit la complète objectivité de leurs conseils.

Nos clients recevront des candidatures d’étudiants motivés par leurs établissements. Nos clients sont à 95% des établissements d’enseignement supérieur privé. L’avantage pour eux est de mettre la main sur le bouche-à-oreille et d’obtenir un flux de leads ultra-qualifiés.

 Des nouveautés à l’horizon 2021 ?

 Le contexte sanitaire actuel limite les interactions sociales. Face à cela, nous souhaitons que Study Avisor soit le salon d’orientation digital de référence. Un salon, ouvert 24h/24 7jours/7, est accessible à tous, partout en France. Nous allons continuer à accompagner un maximum de jeunes dans leur orientation. De même, nous soutiendrons nos clients, les écoles, dans cette transition difficile. Et ce, afin qu’ils remplissent leurs classes et promotions.

Cette transition digitale génère énormément de leads. Ce qui représente un sérieux défi de qualification et de transformation de contacts. Les établissements n’en ont pas toujours les moyens. Voilà pourquoi nous allons lancer une solution appelée « Study Call ». Elle accompagnera nos clients dans le traitement, la qualification et l’engagement des contacts. Et afin de prolonger l’expérience Advisor, nous testons actuellement une solution destinée à l’orientation professionnelle.