Tridan : aider les étudiants dans leur recherche d’emploi

Tridan est une startup qui propose d’aider les étudiants à valoriser leurs compétences opérationnelles en marketing digital auprès des recruteurs et d’aider les professionnels à valoriser leur expérience. Pour ce faire elle utilise une interface qu’elle a développée en interne avec des algorithmes spécifiques. Pour en savoir plus nous avons donné la parole à un de ses fondateurs : Phillipe Aïn 

Par rapport aux jeunes diplômés, à quel besoin répondez-vous ?

Lorsque les jeunes diplômés arrivent sur le marché du travail, ils ont peu d’expérience. Il est fréquent, après un entretien, qu’ils entendent cette fameuse phrase « Votre profil est intéressant, cependant vous manquez un peu d’expérience ! ». Dans des métiers techniques comme le Marketing Digital par exemple, il est alors difficile pour un jeune de valoriser ses compétences auprès des recruteurs qui ont rarement la capacité technique d’analyse d’un profil. C’est dans cet optique que Tridan aide les étudiants à mieux se valoriser en leur permettant de présenter un radar de compétences qui vient appuyer leur candidature au regard des missions du poste.

Dans une conjoncture économique actuelle non favorable aux jeunes diplômés qui se retrouvent en concurrence directe avec des personnes expérimentées sur le marché du travail suite aux nombreux plans de licenciement provoqués par la crise sanitaire, Tridan devient alors un outil utile et un bel atout pour faire valoir son savoir-faire et ses compétences opérationnelles. Notre ambition est donc d’aider un maximum d’étudiants dans leur recherche d’emploi.

Face à la concurrence, quel est le plus que vous proposez ?

Notre proposons aujourd’hui le test le plus complet du marché (180 questions en moyenne) et le plus spécialisé sur le secteur du Marketing Digital mais également sur celui du commercial d’aujourd’hui que l’on nomme Digital Business Developer. Il s’agit là de pouvoir proposer une représentativité des besoins terrains pour une entreprise et donc de rentrer le plus possible dans le détail des compétences opérationnelles.

Les tests  sont réalisés par des professionnels de chaque secteur et sont régulièrement mis à jour pour suivre les évolutions. Nous organisons un comité éditorial toutes les 2 semaines afin de faire le point sur l’ensemble de notre base de questions/réponses pour chaque test. Cela permet alors de disposer de tests à jour en permanence sur des secteurs qui évoluent très rapidement.

L’ergonomie de la plateforme est également un atout qui nous est remonté par les utilisateurs. Tant par les professionnels, entreprises et écoles qui font passer les tests, que par les étudiants et candidats qui passent le test. L’utilisation est simple, facile d’usage et s’adapte aux situations en direct comme à distance. La lisibilité des résultats sous format radar plait beaucoup avec la possibilité de faire un focus sur chaque sous-compétence évaluée et de pouvoir partager l’ensemble sur les réseaux sociaux.

Les écoles disposent d’un back office dédié qui leur permet d’organiser facilement et de manière autonome leurs propres sessions de tests au sein d’un ou plusieurs établissements et d’analyser les résultats. Une bonne manière de comparer un ensemble de campus répartis sur toute la France par exemple.

Enfin, le fait que la solution ait été pensée pour aider l’ensemble des entreprises de France à accentuer et investir dans leur transformation digitale avec un tarif très attractif, permet de séduire de nombreuses sociétés.

Data scientist est votre dernière création, en quoi consiste-t-elle?

La fonction de Data Scientist est le métier d’avenir pour l’ensemble de nos entreprises françaises, tous secteurs confondus. La demande va croitre de manière exponentielle sur cette catégorie de profils dans les années à venir et nous avons à cœur d’aider les étudiants comme les recruteurs à valoriser cette fonction qui fait appel à de nombreuses compétences techniques et complexes à analyser.

Le test permet par exemple, avec le développement d’un module spécifique intégré à la plateforme, de tester les capacités de codage d’un candidat. Ainsi, des mises en situation sont présentées aux candidats qui doivent  résoudre l’exercice en codant directement sur la plateforme. Le code est alors analysé et permet de restituer un niveau de compréhension et de technicité sur des langages comme Python ou R par exemple. D’autres tests sont également en cours de préparation.

L’ambition de Tridan est de devenir la référence nationale sur l’évaluation des compétences digitales.