Fabrice Lenoble : « TeachReo démocratise les classes virtuelles »

TeachReo est une plateforme de classes virtuelles. Elle se greffe à la solution BigBlueButton pour y ajouter de la gestion administrative. Hébergée en France, elle a connu un boom d’utilisation pendant la crise Covid. Fabrice Lenoble, CEO, nous en dit plus.

Que proposez-vous ?

TeachReo propose un campus virtuel avec toutes les caractéristiques du présentiel. La solution repose sur la gestion et l’administration du serveur BigBlueButton. Cet outil contient un chat, un tableau blanc, un système de sondage, des notes partagées et collaboratives. Il permet à l’enseignant de piloter la classe. Il peut demander aux apprenants d’utiliser le tableau ou partager des notes. Les présentations et diaporamas sont enregistrés. Le contenu est accessible en replay. Cela simplifie l’accès aux informations.

TeachReo est donc une interface front qui se greffe à BigBlueButton. Elle ajoute des fonctionnalités de gestion des utilisateurs. Elle permet de faire le suivi des apprenants.

Nous proposons aussi un service d’hébergement des services BigBlueButton. Certains de nos clients connectent le serveur à leur LMS type Moodle. S’ils n’en ont pas, ils utilisent Teachreo.

Pendant la crise Covid-19, plusieurs centres ont adopté la plateforme en 48h. Nous adressons nos services aux grandes écoles ou aux centres de formation continue.

Nous avons aujourd’hui 6 000 utilisateurs. Nous œuvrons pour consolider cette base. L’objectif est d’augmenter le nombre d’utilisateurs. Nous souhaitons passer à 20 000 utilisateurs en 2021. Nous travaillons sur une seconde version de la plateforme. Elle permettra d’avoir un meilleur suivi, un meilleur pilotage de la classe.

Quels sont les atouts de votre solution ?

 Pour des cours virtuels, Zoom ou Teams ne sont pas pratiques. Une classe ne peut se résumer à de la visio-conférence. TeachReo  permet de la piloter comme en présentiel. La gestion du contenu et des utilisateurs est très importante. Par exemple, nous proposons des fiches de présence. L’enseignant sait quand les apprenants rejoignent la classe et quand ils la quittent. Nous offrons des options de stockage de fichiers, des statistiques, des avis etc.

La prise en main est rapide et simple. Il n’y rien à installer sur ordinateur : tout est full web. L’hébergement se fait à 100% en France. Nous travaillons uniquement avec des serveurs dédiés. Les clients restent propriétaires de leurs données.

 Quel est le prix de votre solution ?

Notre but est de démocratiser l’accès aux classes virtuelles. Notre solution est avantageuse car peu couteuse pour nos clients. Nous démarrons à un prix de 2 euros par apprenant. Ce tarif peut baisser jusqu’à 1 euro en fonction du nombre d’utilisateurs. Sur des devis comparatifs avec Zoom, la même prestation est moins couteuse. Et notre rendu est meilleur car plus adapté aux besoins spécifiques de l’enseignement à distance.