Les pratiques des enseignants lors du confinement

Le réseau Canopé a réalisé une enquête sur 2 155 enseignants de l’académie de Poitiers du 18 mai au 7 juin 2020. Le but ? Connaître leurs pratiques durant le confinement et à leur retour. Voici les 7 points à retenir de cette étude.

Le réseau Canopé est un opérateur public présent sur l’ensemble du territoire. Sa mission est de renforcer l’action de la communauté éducative en faveur de la réussite des élèves. Pour y parvenir, le réseau intervient dans cinq domaines : la pédagogie ; le numérique éducatif ; l’éducation et la citoyenneté ; les arts, la culture et le patrimoine ; la documentation.

Le réseau mène régulièrement des études. Sa dernière enquête sur les effets du confinement a interrogé 2 155 enseignants : 35% du 1er degré, 27% du collège, 24% du lycée général, 13% du lycée professionnel et 1% des EREA / LEA.

7 éléments sont à retenir des résultats :

  • 39% des enseignants ont travaillé seuls durant cette période, 61% avec leurs collègues.
  • 45% ont eu des difficultés sur la recherche des ressources, 42% sur la pertinence des ressources. Les autres problèmes rencontrés concernent les soucis techniques de connexion internet, le sous-équipement des familles, le manque de communication de la part de l’institution.
  • 61% des enseignants ont eu besoin de solutions accessibles à tous les élèves.
  • 99% des enseignants ont été en contact avec leurs élèves, 86% avec leur famille.
  • 57% ont constaté un renforcement de leurs pratiques numériques, 34% une meilleure connaissance des ressources.
  • 32% ont vécu durant cette période un rapprochement avec les familles.
  • 40% ont eu comme priorité pour leur retour en classe la construction de l’autonomie des élèves.