2h57 par jour sur leur portable

La dernière étude Médiamétrie révèle que les 15-34 ans ont passé en juin 3h36 sur Internet chaque jour dont 2h57 sur leur smartphone. Une hausse de 19% par rapport à juin 2019.

Depuis 1985, Médiamétrie étudie le comportement des français dans leur consommation des médias et livrent des chiffres riches sur les audiences pour la télévision, la radio et Internet. Leur étude phare sur Internet, la mesure d’Audience Internet Global, repose sur un panel de 25 000 individus de 2 ans et plus. Cette mesure d’audience est issue d’une méthodologie hybride alliant panels et big data. Chaque mois, les résultats de cette étude permettent de constater l’évolution des habitudes des français en ligne.

Ainsi, en juin, 53,1 millions d’individus se sont connectés au moins une fois à Internet au cours du mois de juin, soit 84,7 % de la population française de 2 ans et plus. Chaque jour, 45,4 millions d’individus se sont connectés à Internet, soit 72,4% de la population. Des chiffres sans appel qui montrent le caractère central d’Internet dans la vie quotidienne de tous les français.

Les 15-34 ans sont les plus gros consommateurs

Les français, en moyenne, passent 2h26 par jour à surfer sur Internet. 1h34 depuis leur mobile, 35 min depuis un ordinateur et 17 minutes sur une tablette. Le fait marquant est la consommation des jeunes qui est, et de loin, la plus conséquente. : les 15-34 ans représentent plus d’un tiers du temps de surf total en France (34,6%), alors qu’ils ne constituent que 23,4% de la population.

Ils passent le plus de temps en ligne par jour : 3h36 versus 3h30 pour les 35-49 ans et 1h44 pour les 50 ans et plus. La consommation sur portable est tout simplement impressionnante. Ils passent 2h57 par jour sur leur portable, contre 28 minutes devant un ordinateur et 11 minutes sur une tablette.

A titre de comparaison, les 35-49 ans passent plus de temps devant un ordinateur 58 minutes mais moins de temps sur leur mobile : 2h07.

Le temps des 15-34 ans sur mobile continue à augmenter. Il est 19% plus élevé qu’en juin 2019 et 11% plus élevé qu’en janvier 2020. La crise sanitaire a encore incité les jeunes à passer plus de temps sur leur smartphone.

Le smartphone : la superstar

Peu d’observateur aurait pu imaginer un tel destin pour le smartphone lors de la présentation du premier iPhone par Steve Jobs le 9 janvier 2007 à la MacWorld Convention de San Francisco. Les jeunes consommaient alors beaucoup de télévision et le temps passé sur Internet commençait à être notable. Le smartphone malgré son écran relativement petit, son clavier restreint, s’est imposé comme le support numéro 1 en 13 ans.

C’est un outil parfaitement adapté aux mode de vie des jeunes, qui sont très nomades et qui ne passent pas la journée derrière un bureau. Son prix le rend aussi plus accessible qu’un ordinateur avec une connexion haut débit.

Deux points dans les résultats de l’étude Médiamétrie sur les 15-34 ans donne particulièrement à réfléchir :

  • Le temps quotidien passé sur les portables est impressionnant.
  • L’ordinateur et la tablette n’ont plus que des miettes.

Pour les acteurs de la EdTech, ces deux faits montrent que le smartphone doit être le support de référence pour toucher les jeunes. C’est le média qu’ils plébiscitent chaque jour sans comparaison possible. Wooclap, une solution de quizz sur mobile et Nomad Education, une application de révision sur smartphone, ont eu le nez fin…